GIRL POWER !

jeudi, décembre 01, 2016

Dans l'un de mes derniers articles, je vous avez parlé de la révolution féminine qui me semblait être enclenchée et j'ai désormais transformé mes doutes en certitude. 

Ce sont aussi bien les évènements politiques que culturels qui nous entourent qui justifient les révolutions entreprises par les femmes aujourd'hui.

Ayant cette impression que ces mouvement de rebellions encore discrets ce soient multipliés dans de nombreux domaines, j'ai décidé de dresser la liste de tous ces codes dont la femme essaie de se détacher pour briser les clichés qui la retiennent.

« J'ai trouvé cette chemise dans ton armoire, je te la rends très vite ! »

Cette femme libérée est notamment encouragée par la créatrice Diane Ducasse, qui s'est récemment lancée dans l'aventure "DA/DA", sa nouvelle marque où elle présente des pièces du vestiaire masculin déclinée pour le bonheur de ces dames.
Résultat? Des pièces oversizes : chemises, manteaux, pantalons.


dadaparis.com


« Gabrielle, nous ne t'oublions pas, c'est promis. »

Bien loin du tailleur de Gabrielle Chanel, la femme se révolte et casse les codes.
Un brin nonchalant, juchée sur ses escarpins ou à l'aise dans la souplesse de ses derbies, la femme a trouvé inspiration chez le vêtement de travail de ces hommes. En effet, de plus en plus, le costume s'affirme dans les rayons -aussi bien chez les grandes firmes de la distribution telles que Zara, mais aussi dans les boutique de nouveaux créateurs du 1er arrondissement au 10ème- trouvant sa place dans le dressings des femmes modernes de nos temps qui ont décider de décliner leur "working girl mood", chacune à leur manière : décontracté, stricte, élégant, stylé.
(à retrouver sur le site : the kooples)


« J'ai dit : FREE THE NIPPLES !!! »

Comme l'expliquait récemment mon amie Tati dans son article (ici), cela fait près d'un an qu'une nouvelle tendance fait surface : le téton.
La femme se décomplexe et elle S'ASSUME ! Sous de l'opaque, laissant apparaître sa forme ou de manière assumée sous du tulle, le téton est de plus en plus voyant.
Il y a quelques années, une minuscule bosse sous un tee shirt en aurait gêné plus d'un mais aujourd'hui, les femmes semblent en avoir assez de devoir attendre de rentrer chez elle pour se libérer.


« La "French Touch" »

En parlant de se libérer, parlons de la beauté chez la Femme Française.
Fini le chignon tiré, la coupe de cheveux structurée, l'harmonie entre chaque mèches; de plus en plus, la femme Française s'approprie ce coiffé-décoiffé que l'on retrouve notamment chez Lou Douillon, Caroline de Maigret ou encore Jeanne Damas. -cette dernière expliquait d'ailleurs dans une vidéo sur la chaine Youtube du British Vogue qu'elle ne passait plus de 5min à se coiffer chaque matin.
Cette mine non pas sauvage mais libre, ces quelques cheveux qui viennent traverser le visage de cette silhouette pressée d'allé flâner en terrasse, une bouche simplement colorée,  c'est ça la French Touch !

La femme est totalement capable d'être mystérieuse, stylée, avec une mine malicieuse et insolente et ça lui va bien !

On se retrouve très prochainement, je vous embrasse.

Xoxx, Jade ! 

You Might Also Like

0 commentaires