THE FUTURE ME

lundi, février 15, 2016


Hello, aujourd'hui le problème n'est pas que je suis à cours d'idées d'articles mais simplement que je voulais écrire -et puis à l'origine un blog c'est comme un journal en ligne n'est ce pas? et comme mon cher camarade a créé mon menu déroulant je peux désormais tout me permettre puisque je possède une rubrique "mood".

Donc pour ne pas vous retenir plus longtemps, je ne sais pas encore de quoi parlera ce post mais pour les intéressés, aujourd'hui à 22:15,  je peux d'ors et déjà vous annoncer que je pense citer deux trois écoles de luxe, de mode par ci, une dizaine de plaintes contre la société par là et que la liste va encore être très longue puisque je suis une éternelle insatisfaite.

Etant en première, la fameuse question du : hey Jade qu'est ce que tu veux faire plus tard ? m'a été posée et je suis sûre que si on me l'avait posée il y a un an j'aurai su quoi répondre mais j'ai lamentablement -et je ne suis pas l'unique c'est ce qui me rassure un peu- répondu : et bien...je ne sais pas ?

"Eh mais pourquoi elle ne sait plus ce qu'elle veut faire alors qu'il y a un an elle avait des idées" et là adressez vous à ce "forcing orientationnel" -je vous ai prévenu que j'étais en rebellion et je me lance donc dans l'invention de mots- qui nous est infligé. 
Plus les lycées nous oblige à assister à des réunions, des salons d'orientations et autres regroupements qui mélangent mes pensées et plus je ne sais quoi faire concernant mon avenir.
"Mais Jade reprend toi !"

Je sais ce que j'aime mais je n'ai aucune idée concrète; je sais ce que je n'aime pas mais ce sont des secteurs avec énormément de débouchés; je sais ce qui me donne très envie et je sais de quelle vie je rêve mais : TOUT LE MONDE VEUT FAIRE ÇA 

Ici se trouve le problème majeur de mon orientation.


But, j'ai visité une école -durant l'une de mes prises d'initiatives- nommé : Moda Domani que je vous invite vraiment à aller visiter lors de leur nombreuses portes ouvertes où pour ceux qui n'habitent pas à Paris, rendez vous d'abord sur le site : ici
C'est une business school dans le milieu de la mode, du luxe (au sens très très très large du terme) et du design qui se réalise en 3 à 5 ans. Elle est très récente - là deuxième promotion date de cette année - mais est une école qui m'a vraiment l'air moderne, avec des professeurs de renommée dans les trois secteurs cités précédemment, qui propose de nombreuses rencontres comme précédemment avec le créateur Jacquemus et des cours vivants et concrets grâce à des visites de musées, de lieu mais aussi des activités ludiques qui permettent de travailler sans "contraintes".

Au delà de cette école, je me suis aussi questionnée sur la possibilité ou non d'un jour être à la tête d'un magazine ayant la renommée actuelle de Vogue - que j'aurais moi même battit tel l'empire de Chuck Bass grâce à la détermination, un travail inimaginable et de longues années d'efforts - et je me rappelle chaque jour, alors que je sais pertinemment que c'est impossible que : "Jade ne part pas défaitiste et crois en toi" (I love you Mum)
Alors j'ai découvert dans des nombreuses vidéos du British Vogue -oui encore ces vidéos- que mon rêve serait peut-être d'être "fashion features director" ou "fashion features editor" ou encore "fashion magazine editor" et pourquoi pas "fashion features associate", "fashion assistant" ou "deputy editor in fashion".
Je ne sais la traduction exacte de ces métiers mais je sais simplement que, de ce que j'ai pu en découvrir, chacun d'entre eux et susceptibles de me correspondre mais la route vers la solution est encore très très longue.

N'hésitez pas à me rassurer en me notifiant vous aussi de votre indécision quant à votre orientation professionnelle, don't worry, be happy !

Xoxx, Jade !



Il est 23:01, 45 minutes pour écrire cet article, et bien Jade, c'est pas très productif.

You Might Also Like

0 commentaires